Fiche technique

Marque CITROEN
Modèle HY
Année 1974
Moteur 4 cylindres
Cylindrée 1911 cm3
Alimentation Essence, carburateur
Puissance 52 CV
Kilométrage 32 500 km d'origine
Boîte de vitesse 3 vitesses
Equipement girophare, pimpon
Etat Entretenu, freins neufs, réservoir neuf, pneus neuf
Couleur peinture Rouge
Disponibilité Immédiate

Historique

Le Citroën Type H est un fourgon automobile de 2,25 à 2,6 tonnes3 de PTAC produit entre 1948 et 1981 à 473 289 exemplaires1.

Chez Citroën, on parlait déjà avant la guerre d'un nouveau véhicule utilitaire qui remplacerait le TUB2. On pouvait gagner du poids et puis le TUB avait un défaut : s'il n'était pas chargé à l'arrière, il penchait vers l'avant. Il avait vieilli et il était plus facile de créer un tout nouveau modèle, plus moderne.

Le cahier des charges voulu par Pierre Boulanger2 (à l'époque directeur de Citroën) était le suivant : un véhicule monocoque à traction avant qui reprendrait des éléments de la Traction Avant à quatre cylindres avec une bonne suspension arrière et surtout en utilisant un maximum de pièces existantes sur d'autres modèles de la marque1.

Construit en tôle ondulée plus rigide1 comme le célèbre avion Junkers Ju 52, le Type H est très cubique. Avec un volume utile de 7,32 m3, il peut charger 1 2002 kg de marchandises avec un seuil de chargement bas et une hauteur intérieure permettant de se tenir debout. D'innombrables adaptations ont été proposées par des carrossiers indépendants. Certains ont même adapté la suspension hydropneumatique à l'arrière2.

Ce véhicule pratique, robuste, rustique et bénéficiant d'une bonne tenue de route, a connu un long succès malgré la consommation élevée de son moteur à essence et sa vitesse modeste. Il est resté célèbre en France comme le véhicule des commerçants ambulants et de la police, ce dernier connu sous le surnom de « panier à salade »1. On l'appelle souvent à tort « Citroën Tube », par homophonie avec son prédécesseur TUB.

Descriptif

Ce type H est dans un excellent état d'origine, entretenu et roule sans problème. La réfection des freins est complète ainsi que le réservoir qui est neuf. Son moteur n'affiche que 35 000 km et démarre au quart de tour. La sellerie est neuve et il est conforme à son origine de véhicule léger de sapeurs pompiers.

En carosserie, il est globalement sain à part un dessous de bas de caisse et une traverse de renfort qui seront à refaire. Tous les ouvrants sont opérationnels et ne posent pas de résistance.

Notre avis

Un beau véhicule pour celui qui est nostalgique de cet utililaire omnis présent dans notre payasage il y a plus de 50 ans.