TRIUMPH

Fiche technique

Marque TRIUMPH
Modèle TR4
Année 1967
Code | Type A IRS
Moteur 4 cylindres
Cylindrée 2134 cm3
Alimentation 2 carburateurs WEBER
Puissance 104ch
Kilométrage 111 665 km
Boîte de vitesse 4 vitesses + Overdrive
Equipement Capote, couvre tonneau, Roues à rayon
Etat Bon etat
Couleur peinture Rouge
Disponibilité Immédiate - dépôt vente

Historique

La Triumph TR4 a été introduite en septembre 1961 pour remplacer la TR3. Elle utilisait un châssis TR3A modifié et le moteur 4 cylindres de 2138 cm3 qui était auparavant disponible sur le TR3A en option. La carrosserie était cependant complètement nouvelle, ayant été conçue par le styliste italien Michelotti. Ce fut la première TR à avoir des fenêtres coulissantes et comprenait également d'autres avantages, tels qu'une ventilation au niveau du visage dans le tableau de bord et un compartiment de coffre plus grand. Un toit rigide était disponible en option. La TR4A est arrivée en 1965 avec un châssis redessiné qui comportait un nouvel arrangement de suspension arrière indépendant pour donner à la voiture une conduite plus confortable. La TR4A a également subi quelques changements de style mineurs et une petite augmentation de la puissance du moteur pour surmonter l'inconvénient d'être légèrement plus lourde que la TR4. Un total combiné de plus de 64 000 modèles TR4 / 4A a été construit avant la fin de la production en août 1967. 

De la TR4 à la TR4A-IRS les différences sont peu perceptibles de l'extérieur. En dehors des chromes sur les feux arrières et les veilleuses qui ont migré en figure de proue sur le haut des ailes, on ne voit guère de différence. La calandre a perdu ses lignes verticales pour ne conserver que les horizontales et les tampons des pare-chocs sont nettement moins volumineux, le tout gagnant en finesse.

Les différences les plus importantes sont sous le train arrière. Les premières TR4-A sont nées avec la suspension ordinaire. Mais très vite, sous la pression de la clientèle, qui attendait une voiture plus confortable et moins capricieuse. La TR4A-IRS (pour Independant Rear Suspension) est alors proposée avec un train arrière à bras tirés issu de la Triumph 2000 en lieu et place de l'essieu rigide. Le moteur est légèrement retouché avec un nouvel arbres à cames qui permet de gagner quelques menus chevaux. Mais ce moteur à langue course jouit surtout d'un couple important qui permet une conduite onctueuse. Il en ressort une plus grande homogénéité avec la suspension indépendante. L'amortissement demeure toutefois très ferme, conservant son caractère survireur et son aspect ludique. Le moteur est réputé fiable, très peu onéreux question entretien.

La version IRS représentera alors 75 % des ventes jusqu'en 1967. Elle cède alors sa place à une TR5, très proche esthétiquement, mais dotée d'un moteur 6 cylindres en ligne à injection en Europe et à double carburateur outre-Atlantique (TR250) qui formera un tremplin vers la TR6, qui conserve le moteur de la TR5 mais adopte une ligne plus moderne.

Descriptif : Cette TR4 d’origine italienne, a fait l’objet d’un suivi régulier alimenté par un dossier complet à jour par son ancien propriétaire. Mécaniquement, la voiture est fiable et a reçu 2 carburateurs WEBER pour un meilleur agrément de conduite, le train avant a été entièrement révisé et mis à jour ainsi que tout le freinage et les suspensions. Un pont arrière neuf est monté sur la voiture depuis 1 an ainsi que tous les moyeux et arbre de transmission. La voiture est équipée d’un allumage électronique. Son intérieur est en très bon état avec un tableau de bord magnifique et fonctionnel, la capote est également en bon état, à noter que nous venons de changer le joint de pare-brise.

Sur la route, la voiture est harmonieuse à conduire et procure un sentiment de puissance par sa sonorité unique et son agrément de conduite. Le pont arrière est sure et apporte à la voiture une motrocité linéaire. Les 2 catburateurs WEBER apportent la puissance attendue à la TRIUMPH et le 2L2 alerte fait son travail d'amener le petit roadster avec onctuosité et reprise.

Notre avis 

Un véhicule parfait pour faire des virées de plusieurs jours sur nos belles routes de France